Acheter Verres et Cornes Viking

Notre boutique propose une gamme constituée de chope en bois, de verre en forme de crane, de tete de mort, et de corne à boire en plastique

Que ce soit pour le quotidien ou bien pour vous accompagner lors de vos festivals, vous trouverez le verre viking qui vous plait. Préparez ainsi vos boissons favorites chaudes ou froides (bière, vin, jus, café...) et dégustez-les peut importe vos envies!

Ce sont donc des mugs viking orignaux pour homme ou femme que vous trouverez dans notre boutique en ligne.

Laissez-vous  tenter par l'achat d'un gobelet viking qui représente la culture nordique et ces banquets.

Toute notre catégorie contient des chopes à bière avec contenance (centilitre) variée. Choisissez votre taille. Notre verre corne biere est un produit unique de qualité, facile d'utilisation et à entretenir.

.Chope de bière viking

➤➤➤➤ 

Le saviez-vous ? 

Il est très important dans la culture scandinave, lorsque l'on est entre amis ou en famille, de porter un toast et de dire "skäl". Ce qui signifie ni plus ni moins "santé", "tchin-tchin". La coutume veut que ce soit notre hôte qui prononce en premier "skäl", une fois qu'il a dit cette expression, alors les autres membres peuvent à leur tour porter un toast en levant leur verre à hauteur de la poitrine et en saluant de la tête les autres convives.

➤➤➤➤

.Boisson viking

Boissons des vikings

 

Pour les anciens Nordiques, la consommation d'alcool ne se limitait pas à la consommation de boissons alcoolisées. Boire de la bière et de l'hydromel faisait plutôt partie de leur mode de vie ancestral et avait une profonde signification culturelle et religieuse.

Pourquoi les gens ont-ils tendance à associer les Vikings et l'alcool ? De nos jours, la plupart des gens ont au moins entendu parler des hommes féroces du Nord et de leurs exploits, mais les Vikings n'étaient-ils que des ivrognes, prêts à avaler des boissons alcoolisées entre deux raids à la traîne ? La réponse est en fait beaucoup plus compliquée et fascinante que cela.

La culture de consommation d'alcool des Nordiques est l'un des rares aspects de la culture scandinave ancienne sur lequel l'archéologie et la littérature s'accordent. Les sagas médiévales nordiques et islandaises sont littéralement remplies d'histoires d'hydromel, de bière et de belles Valkyries servant des rafraîchissements aux guerriers tombés au combat à Valhöll. De même, les archives archéologiques des pays nordiques regorgent de récipients à boire, de matériel de brassage et d'images de buveurs heureux 

 

Les principales boissons alcoolisées des viking étaient :

  • l'hydromel et la bière. Comme la plupart des hydromels, étaient fabriqués à partir de miel. La bière était faite d'orge, et de temps à autre de houblon pour y ajouter de la saveur.

  • Le seul autre boisson alcoolisée que les Vikings fabriquaient eux-même était le vin de fruits, qui provenait des divers fruits qui poussaient. Comme ils n'avaient pas découvert comment distiller l'alcool, ces vins de fruits étaient  les boissons les plus alcoolisées. Le vrai vin, produit à partir de raisins venait de l'étranger, c'était donc un luxe que très peu pouvait s'offrir. 

La bière et l'hydromel étaient couramment servis dans des cornes à boire. Mais comme une corne ne peut pas se poser, alors elle était bu très rapidement ou bien il fallait la faire passer autour de la table et donc la partager. Quand les Vikings voulaient prendre le temps de savourer , de déguster tranquillement à table leur boisson, ils utilisaient des gobelets en bois au lieu des cornes. Pour ceux qui avaient le privilège de boire du vin de saison, celui-ci était servi dans des récipients plus dignes, comme des cruches en céramique importées, des coupelles en verre ainsi que dans des bols en argent.


.Boisson Viking

Histoire du vol de l'hydromel.

La mythologie scandinave confirme l'idée que les Nordiques traitaient l'alcool comme une boisson sacrée. L'histoire du vol de l'hydromel sacré est l'une des histoires scandinaves les plus connues. 

L'hydromel a été créé à l'origine, suite à la signature d'un traité de paix entre les deux familles de Dieux, les Æsir (Odin, Thor...) et les Vanir (Freyr, Freyja...). Pour sceller leurs liens d'amitié, tous les Dieux crachèrent successivement dans un bol, et de ce bol sortit Kvasir, le plus sage des hommes. Malheureusement, malgré son incroyable sagesse, Kvasir n'a pu éviter une mort prématurée aux mains de deux nains intrigants qui l'ont tué et ont recueilli son sang qui était l'hydromel de la poésie.

 

Les nains furent plus tard forcés de livrer l'hydromel à Suttungr, un géant des montagnes. En entendant parler du nouvel emplacement de Óðroerir, Odin a réussi à entrer dans la montagne et a rencontré Gunnlöð, la fille de Suttungr et gardienne de l'hydromel. Ódin réussit à la séduire et obtint ainsi l'accès à la précieuse boisson qu'il apporta chez lui à Ásgarðr sous la forme d'un aigle après avoir tout avalé.

 

Ce récit plutôt déroutant devient beaucoup plus clair lorsqu'on analyse les nombreux symboles qui composent la narration. Tout d'abord, le sage Kvasir pourrait symboliser un rituel germanique séculaire : mâcher et écraser des baies avant de les laisser dans un bol pour les faire fermenter. Cette théorie devient d'autant plus intéressante que le nom Kvasir est probablement lié au mot norvégien kvase ("écraser") 

 

Le vol de l'hydromel par Odin peut également s'expliquer d'une manière symbolique similaire. Il est bien connu que les géants nordiques ont toujours été considérés comme les adversaires des dieux et que les divinités d'Ásgarðr acquièrent régulièrement des objets de valeur, des connaissances et même des femmes parmi eux. Odin n'a donc aucun scrupule à tromper la jeune fille Gunnlöð et sa courtisation de la géante pourrait être considérée comme un mariage symbolique. Une union presque immédiatement rompue quand le Dieu s'échappe de son épouse 

 

Le conte mentionne également qu'en s'échappant de la montagne, Odin est suivi par un Suttungr en colère et que dans sa tentative de contrer les assauts du géant en forme d'oiseau, Ódin a renversé une partie de la boisson sur terre, ce qui a permis aux quelques chanceux qui en ont profité d'en faire des universitaires et des Skald (vieux poètes nordiques). Cette légende est confirmée par les nombreuses mentions de l'hydromel de la poésie faite par les skalds à l'époque viking.

 

➤➤➤➤

Même au-delà des mythes, il semble que les Nordiques aient beaucoup réfléchi à la consommation d'alcool. La consommation de la boisson divine était considérée comme un élément central de toute célébration, mariage ou réunion. Lors de tels événements, les guerriers, servis par la maîtresse de maison, saluaient les dieux et leurs ancêtres et faisaient des vantardises et des serments qui étaient considérés comme sacrés. En buvant, les Nordiques tisseraient donc leurs destins et s'adresseraient aux Dieux.

➤➤➤➤

       chope-crane-guerrier-viking.jpg818ejMtfKTL._SY355_.jpg