Le Dieu Viking Thor

Nous ne sommes pas des experts en Mythologie Nordique, ni sur les Dieux emblématiques de l'Âge Viking, toutefois nous voulons partager ici quelques informations sur ce grand dieu viking.

L’histoire de ce Dieu nordique est incroyablement riche. Nous sommes fascinés par ce symbole et ces valeurs. D'ailleurs de nombreux mythes lui sont consacrés dans les  Eddas (c’est le nom que l’on donne aux textes scandinaves.)

Le Dieu Thor est aussi nommé le Dieu du Tonnerre, ou encore Dieu de l'orage. De nombreux noms lui sont conférés ( Harðvéurr > Le puissant protecteur / Hlóriði /Hlórrði > Le bruyant cavalier, le bruyant dieu de l’orage /  VéÞormr > Protecteur du sanctuaire )

Il est :

  • le fils du grand Odin et de Jörd
  • le frère de Meili
  • l'époux de Sif, amant de Jarnsaxa (géante mère de Magni)
  • le père de Modi (le courage), Magni (la force) et Thrud (la vigueur)

Il est très connu, et reconnaissable grâce à ses attributs : 

  • un char tiré par deux boucs
  • la ceinture de force "Megingjörd"
  • le gant de fer "Jarngreip"
  • la baguette "Gridarvöl"
  • le marteau "Mjöllnir"

Il possède de très nombreuses caractéristiques. Il a une force imbattable, inépuisable. Il symbolise: la victoire, la force et l’agilité. Comme il apporte la pluie, ce puissant guerrier est par conséquent une divinité nordique de la fertilité. Il a également le pouvoir de calmer ou d’amplifier les tempêtes.

Son visage était orné d'une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats. Infatigable et noble guerrier, Thor était le principal ennemi des Géants.

.Bracelet thor

Thor jouissait d'une vénération importante de la part des peuples germaniques et nordiques qui élevèrent de nombreux temples à son culte exclusif et de nombreux enfants recevaient le prénom de Thor (toujours utilisé de nos jours) pour qu'il soient placés sous sa protection.

Ce Dieu est très connu pour son outil, son fameux marteau, le marteau de Thor Ce dernier a pour nom : Mjöllnir. Dans les anciens mythes Nordiques, le Mjöllnir signifie littéralement le concasseur.  C'est l'arme la plus puissante d'Asgard et le symbole de puissance du Dieu Thor. Ce marteau lui sert à accomplir de diverses tâches :

  • il fait naître la foudre

  • il peut protéger les autres dieux vikings et aussi les Hommes (forgerons, artisans, paysans)

.Marteau de thor

Il brisait la tête de ses ennemis avec son redoutable marteau Mjöllnir. Cette arme de jet revenait toujours dans la main de Thor mais il avait besoin pour l'utiliser de Járngreip ses gants de fer et Megingiord sa ceinture magique qui doublait sa force. Mjöllnir qui signifie "foudre étincelante" était porté en amulette autour du cou même pendant la christianisation de la Scandinavie. Cet objet magique ne sert pas seulement d'arme, il sert aussi de consécration du mariage c'est pourquoi il passe également pour le patron des noces et le protecteurs des couples mariés.

Nous admirons particulièrement ce Dieu, c'est pourquoi nous avons dans notre boutique en ligne divers bijoux viking qui lui font référence tel que le Bracelet Viking Thor, le Collier Marteau de Thor, le marteau de thor porte clef.

Depuis des siècles, ce Mjöllnir est porté par de nombreuses femmes ou hommes sous diverses formes (pendentif, collier, bracelet, porte clef…)

Le rôle de Thor dans le monde social de l'ère viking

Grâce à des preuves archéologiques, la vénération de Thor remonte à l'âge du bronze, et son culte a connu de nombreuses permutations dans le temps et l'espace. L'une des caractéristiques qui sont restées constantes de l'âge du bronze jusqu'à l'âge viking, cependant, est le rôle de Thor en tant que divinité principale de la deuxième classe ou "fonction" de la hiérarchie sociale à trois niveaux de la société européenne traditionnelle - la fonction des guerriers et la force militaire. (La première fonction était celle des dirigeants et de la souveraineté, et la troisième celle des agriculteurs et de la fécondité).

Thor semble avoir toujours eu des liens étroits avec la troisième fonction aussi bien qu'avec la deuxième, et à l'époque viking, une époque de grande confusion sociale et d'innovation, ce lien avec la troisième fonction semble s'être encore renforcé. Cela a fait de lui le premier dieu des gens du peuple en Scandinavie et dans les colonies vikings.

Ce rôle peut être clarifié en contrastant Thor avec le dieu qui était pratiquement son opposé fonctionnel : Odin. Odin était la divinité la plus importante à laquelle s'adressaient les dirigeants, les parias et les personnes " d'élites " de toutes sortes. Les valeurs premières d'Odin sont assez rares : l'extase, la connaissance, le pouvoir magique et l'action créatrice. Elles contrastent fortement avec les vertus plus intimes de Thor. Les Eddas et les sagas dépeignent la relation entre les deux dieux comme étant souvent mal à l'aise en conséquence. À un moment donné, Odin se moque de Thor : "Les nobles d'Odin sont ceux qui tombent au combat, mais ceux de Thor sont les thralls".Dans un autre épisode, Odin confère des bénédictions à un de ses héros favoris, Starkaðr, et chaque bénédiction est accompagnée d'un sort de Thor. Dans l'exemple le plus révélateur, Odin accorde à Starkaðr la faveur de la noblesse et des souverains, tandis que Thor déclare qu'il sera toujours méprisé par les roturiers.

En raison des changements démographiques, où les deuxième et troisième fonctions devenaient largement impossibles à distinguer l'une de l'autre, l'importance de Thor semble avoir augmenté aux dépens d'Odin tout au long de l'ère viking (vers 793-1000 de notre ère). Des sources de la fin de la période décrivent Thor comme le premier de tous les émirs, une affirmation qui aurait été plutôt ridicule avant l'ère viking, quand Odin et ses équivalents anglo-saxons et continentaux occupaient cette position.

Cette tendance n'a jamais été aussi prononcée qu'en Islande, qui a été colonisée au IXe siècle par des colons agricoles fuyant ce qu'ils trouvaient être la domination oppressive et arbitraire d'un roi norvégien adorant l'Odin. Les sagas regorgent d'exemples de la vénération fervente de Thor parmi les Islandais, et dans le Landnámabók, le " Livre des colonies " islandais, environ un quart des quatre mille personnes mentionnées dans le récit portent le nom de Thor ou une allusion claire à lui quelque part dans leur propre nom, explique le célèbre spécialiste nordique E.O.G. Turville-Petre en un excellent résumé : "Dans ces sources[islandaises de la fin de l'âge des Vikings], Thor apparaît non seulement comme le dieu principal des colons, mais aussi comme patron et gardien de l'établissement lui-même, de sa stabilité et de sa loi".

Il y a encore une autre raison à la recrudescence du culte de Thor à l'époque viking. Quand le christianisme a atteint la Scandinavie et les colonies vikings, le peuple tolérait le culte du nouveau dieu comme il tolérait celui de tout autre dieu. Cependant, lorsqu'il devint clair que les chrétiens n'avaient pas l'intention d'étendre cette même tolérance à ceux qui continuaient à adhérer au culte des anciens dieux, mais voulaient plutôt éradiquer la religion traditionnelle de l'Europe du Nord et son mode de vie et la remplacer par une religion étrangère, les Européens du Nord ont riposté. Et qui mieux que Thor pour défendre leur mode de vie traditionnel et leur vision du monde contre des forces hostiles et envahissantes ? L'un des nombreux domaines de la vie dans lesquels cette lutte s'est manifestée - et l'un des plus faciles à retracer par les méthodes de l'anthropologie moderne - était celui des modes de vêtements. En contraste délibéré avec les amulettes de croix que les chrétiens portaient autour du cou, ceux qui continuaient à suivre les anciennes méthodes commencèrent à porter les marteaux miniatures de Thor autour du cou. Les découvertes archéologiques de ces pendentifs en forme de marteau se concentrent précisément dans les régions où l'influence chrétienne était la plus prononcée Bien qu'elles aient été condamnées, leurs efforts pour préserver leurs traditions ancestrales ont sans doute bénéficié du patron divin qu'elles pouvaient considérer comme un modèle.

.

Source : norse mythology